Des éoliennes sur le territoire communal ?

 

 
 
 
 

PROJET EOLIEN A L’ETUDE AUX ALENTOURS DE VERDUN-SUR-LE-DOUBS

eolienne

Dans le monde, l’éolien se développe avec une forte croissance. Même en Europe, malgré une crise économique persistance, l’éolien tient une croissance de sa puissance installée d’environ 9% par an. En effet, le développement des énergies renouvelables devient souvent une solution économiquement plus intéressante que les moyens de production d’électricité plus conventionnels (charbon, gaz, nucléaire…). Le vent est « gratuit » et ne dépend ni de la fluctuation des prix du marché, ni de l’impact de la raréfaction des ressources fossiles. La France s’est par ailleurs engagée à construire d’ici 2020, 19 000 MW d’éolien sur terre (1 éolienne ~ 2 à 3 MW) et 6 000 MW en mer. Pour cela, les régions ont établi des schémas afin de prendre part à cet objectif. En Bourgogne, région où la consommation d’électricité est 5 fois supérieure à la production d’électricité, la cible est de construire environ 750 éoliennes soit 1 500 MW de puissance en éolien d’ici 2020. Ce schéma a également été repris par la préfecture de la Saône-et-Loire qui considère que la zone d’objectif pour le Nord Bresse et le Val de Saône s’élève à 60 MW, soit une trentaine d’éoliennes. Elles pourraient produire l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage) de plus de 30 % de la population du département.

 

La Région Bourgogne a compris que l’éolien est une technologie d’avenir, respectueuse de l’environnement mais aussi génératrice de nouveaux emplois. Souhaitant faire de l’éolien un levier de développement économique et industriel local, la Bourgogne souhaite que ses collectivités saisissent cette opportunité. La Bourgogne mais aussi la Saône-et-Loire recensent déjà plusieurs entreprises créant de l’emploi dans ce domaine, notamment un fabricant de mât au Creusot (71) et à Longvic (21). Un rassemblement d’entreprises en Bourgogne et en Franche-Comté, « Wind for future », a d’ailleurs été créé en 2010 pour dynamiser la création d’emploi local. Son objectif est de promouvoir la formation et le développement des entreprises locales pour que le développement de l’éolien en France et à l’étranger profite à ces deux régions. Plus récemment, c’est une formation de technicien de maintenance éolienne qui a été créée au lycée Gustave Eiffel à Dijon. Un mât éolien est également en cours de création à Dijon, afin de créer un centre de formation de travaux en hauteur pour l’Est de la France.

 

Comme vous l’avez compris, un projet éolien est à l’étude aux alentours de Verdun-sur-le-Doubs dont la commune de Sermesse est concernée. En effet, la société Enel Green Power France étudie depuis plusieurs années la possibilité d’implanter des éoliennes sur la Saône-et-Loire. C’est dans ce sens qu’elle a pris contact en 2011 avec l’ancienne communauté de communes des trois rivières afin de mener des études de préfaisabilité à l’échelle de ses 20 communes. En effet, plusieurs analyses ont démontré que le nord-est du département possède un potentiel d’accueil aux éoliennes plus intéressant. Après différentes réunions avec les élus communautaires et de nombreux échanges, l’intercommunalité a décidé de prendre une délibération en 2012 soutenant la démarche de l’entreprise dans l’étude d’un projet éolien sur son territoire.

 

En 2013, 5 secteurs ont été sélectionnés sur l’intercommunalité après retrait de différentes contraintes et servitudes techniques majeures. Des études de préfaisabilité environnementale, paysagère et technique, ainsi qu’un diagnostic sur le potentiel en vent du secteur ont été menés. Après avoir recensé les atouts et les faiblesses des différents secteurs, c’est au final aujourd’hui 3 secteurs répartis principalement sur 4 communes qui sont encore concernés par l’étude du projet éolien. Afin d’informer sur le développement durable, les énergies renouvelables et l’éolien en particulier, différents évènements ont rythmé l’année 2013 et 2014 : une visite de parc éolien en Haute-Marne au début de l’été 2013 pour les élus communautaires, un forum à Verdun-sur-le-Doubs pour le public début 2014, une permanence d’information à l’attention des habitants Verjux avant l’installation d’un mât de mesures de vent et enfin, une visite d’un chantier éolien dans l’Yonne à la fin de cet été.

 

Les élus de la commune de Sermesse ont été concertés sur l’étude de ce projet éolien depuis 2011 avec l’ancienne intercommunalité. En juin dernier, comme vous l’avez compris, le conseil municipal de Sermesse a pris une délibération indiquant qu’il affirme son intérêt pour les énergies renouvelables, qu’il n’émet aucune objection à la réalisation de l’étude d’un projet éolien par l’entreprise sur sa commune, et qu’il lui apportera son soutien afin de faciliter l’information et la concertation autour du projet. Ainsi, depuis cet été, l’entreprise représentée par Damien Boully a lancé des études plus fines visant à analyser la faisabilité d’un projet d’éoliennes sur la commune, une étude naturaliste est notamment en cours actuellement. En effet, à ce stade, il n’est pas encore possible de valider la faisabilité du projet éolien, ni de savoir où et combien d’éoliennes il serait possible de construire. Une permanence d’information sera planifiée début 2015 afin de pouvoir échanger avec les habitants de Sermesse sur les énergies renouvelables, l’éolien et le projet à l’étude. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 schema eolienne